Ravitaillement sur le GR5

Le ravitaillement conditionne votre autonomie en randonnée. C'est un point important qu'il faut prévoir lors de la préparation afin de bien calibrer la quantité de nourriture dont vous aurez besoin.

Vous trouverez ci-dessous de quoi planifier vos ravitaillements et la quantité de nourriture qu'il faudra prévoir. Je ne présente que les points de ravitaillement qui sont situés sur le tracé du GR5. Parfois, il est possible d'en trouver des supplémentaires en faisant un crochet de quelques kilomètres.

Dans les Vosges

L'itinéraire du GR5 dans les Vosges passe par de nombreux village, ce qui facilite la quête de nourriture pour le randonneur. On peut trouver de quoi ravitailler tous les jours, dans des supermarchés ou des supérettes.

Vous pourrez faire des courses dans les villages suivants :
Wissembourg
Climbarch
Obersteinbach
Niederbronn-les-Bains
Lichternberg
Wimmenau
La Petite-Pierre
Saverne
Dabo
Wangenbourg
Oberhaslach
Urmatt
Shirmeck
Le Hohwald
Chatenois
Thannenkirch
Ribeauvillé
Aubure
Le Bonhomme
Metzreal
Mittlach
Thann
Giromagny
Evette-Salbert
Chalonvillards
Echenans
Brevilliers
Chatenois-les-Forges
Nommay
Fesches-le-Chatel


Les tronçons où il faut faire attention :
9h de marche entre le Bonhomme et Mittlach (le Hohneck), mais possibilité de manger dans des restaurants le long du chemin.
11h de marche entre Mittlach et Thann (le Grand Ballon), mais possibilité de manger dans des restaurants le long du chemin.
12h de marche entre Thann et Giromagny (le Ballon d'Alsace), mais possibilité de manger dans des restaurants le long du chemin.

Dans le Jura

Là encore, le tracé du GR5 ne s'éloigne jamais très loin des villages.

Vous pourrez faire des courses dans les villages suivants :
Dasles
Vandoncourt
Abbevilliers
Chamesol
St-Hippolyte
Goumois
Villers-le-Lac
Montbenoit
Malbuisson
Les Hôpitaux-Neufs
Mouthe
Chapelle des bois
St-Cergue (Suisse)
Nyon (Suisse)


Les tronçons où il faut faire attention :
10h de marche entre Goumois et Villers-le-Lac (les gorges du Doubs), mais possibilité de manger dans des restaurants le long du chemin.

Dans les Alpes

Dans les Alpes, les points de ravitaillement sont inégalement répartis le long du GR5. Il n'est pas rare de devoir provisionner son sac pour 2 jours de rando avant d'atteindre le ravitaillement suivant.

Vous pourrez faire des courses dans les villages suivants :

du Léman au Mont Blanc
St Gingolph
Chapelle-d'Abondance
Samoëns
Sixt
Les Houches
St-Gervais-les-Bains
Les Contamines-Montjoie

La Vanoise
Bellentre
Landry
Peisey-Nancroix
Val d'Isère
Bonneval-sur-Arc
Bressans
Modane

L'Ubaye
Val Fréjus
Montgenèvre
Briançon
Ville-Vieille
Ceillac

Tinée-Vésubie
St-Dalmas-le-Selvage
St-Etienne-de-Tinée
Auron
St-Sauveur-de-Tinée
Rimplas
La Bolline
St-Dalmas-Valdeblore

Vers Nice
Utelle
Levens
Aspremont
Nice

Vers Menton
Sospel
Menton


Les tronçons où il faut faire attention :
13h de marche entre Chapelle-d'Abondance et Samoëns, mais possibilité de manger dans des restaurants ou des refuges le long du chemin.
12h de marche entre Sixt et Les Houches, possibilité de manger uniquement dans des refuges le long du chemin.
9h de marche entre Peisey-Nancroix et Val d'Isère, mais possibilité de manger dans des restaurants ou des refuges le long du chemin.
26h de marche entre Bressans et Modane (la Vanoise), possibilité de manger uniquement dans des refuges le long du chemin.
15h de marche entre Val Fréjus et Montgenèvre, les 2 seules possibilités étant les refuges du Mont Thabor et de Vallée Etroite.
13h de marche entre Briançon et Ville-Vieille, mais possibilité de manger dans des restaurants ou des refuges le long du chemin.
25h de marche entre Ceillac et St-Dalmas-le-Selvage (pas de la Cavale), mais possibilité de manger dans des restaurants ou des refuges le long du chemin.
28h de marche entre St-Dalmas-Valdeblore et Sospel (vallée des Merveilles), les 3 seules possibilités étant les refuges de la Madone de Fenestre, de Nice et des Merveilles.


Partagez cet article avec vos amis
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Consultez les topoguides

Préparez vos étapes en consultant les topoguides référençant les points de ravitaillement, les refuges et les gîtes.
%
%